Comment le diabète aggrave-t-il la puissance masculine et provoque-t-il la dysfonction érectile ?

Selon les statistiques, les hommes sont plus susceptibles de développer le diabète que la moitié féminine de l’humanité. Cette maladie est associée à l’incapacité du pancréas à produire les quantités nécessaires d’insuline – une hormone responsable des processus métaboliques et de la réduction de la glycémie.

Le diabète est une pathologie systémique qui affecte le système vasculaire du corps, et, par conséquent, le diabète et la puissance sont interdépendants. Parce que la puissance de plusieurs façons dépend de l’état des fonctions vasculaires.

Qu’est-ce qu’un rapport sexuel ? C’est une série de réactions consécutives : le pénis est infusé de sang, provoquant une augmentation de l’excitation sexuelle, puis des frictions se produisent, et il y a une éjaculation ou éjaculation de sperme (orgasme). Le diabète sucré peut nuire à toutes les étapes du contact sexuel.

Pour une érection normale, environ 50 ml de sang doivent être pompés dans le pénis, et pour qu’un rapport sexuel ait lieu, il doit être bloqué en toute sécurité avant l’éjaculation. Pour ce faire, vous devez avoir un système vasculaire sain et les nerfs responsables de tels processus. En présence de diabète, l’activité de l’organisme mâle subit des changements pathologiques :

  1. Le diabète provoque des troubles métaboliques et métaboliques dans l’organisme et stimule le développement de l’hypoglycémie, ce qui a un effet modérateur sur les centres nerveux de la colonne vertébrale responsables de l’érection et de l’éjaculation. Même sans des problèmes d’érection chez un homme souffrant de diabète, l’éjaculation retardée ou l’éjaculation a noté l’absence, et chez certains diabétiques a été émousser significative la sensibilité des zones érogènes telles que la tête ou le scrotum ;
  2. Il est connu que tout type de diabète affecte négativement l’état du système circulatoire et le réseau capillaire localisé dans le corps du pénis. En conséquence, le remplissage sanguin pendant l’excitation n’est pas suffisamment intense, ce qui provoque un affaiblissement de l’érection ou de son caractère transitoire ;
  3. En outre, le diabète sucré peut également affecter la libido. Cela est dû au fait que la pathologie affecte les centres du cerveau, responsables de l’attraction sexuelle. À cet égard, il existe même le terme « impuissance diabétique », désignant la dysfonction érectile d’origine diabétique.

Les médicaments peuvent provoquer une violation de la puissance du diabète, utilisé pour traiter la maladie (bêta-bloquants, antidépresseurs ou antipsychotiques), pour des raisons psychologiques. Si l’impuissance diabétique est provoquée par un facteur psychologique, le patient peut parfois observer une érection spontanée, surtout après le réveil le matin. Chez certains patients, les troubles érectiles sont associés à une situation psychologique grave sur la présence de la maladie.

Comment la testostérone est-elle liée au diabète ?

Les troubles érectiles associés à une diminution de la puissance, généralement accompagnée d’une forte baisse des niveaux de testostérone, ce qui provoque le développement de l’obésité, ce qui provoque le développement du diabète sucré par le type II (insulino-dépendant). Selon les statistiques, la moitié des hommes atteints de diabète ont des troubles érectiles différents.

Les causes d’une baisse des niveaux de testostérone :

  • la commotion cérébrale ;
  • la pathologie hépatique ;
  • la prise des médicaments ;
  • les blessures au périnée, au scrotum, à l’aine, aux testicules, etc. ;
  • les maladies osseuses telles que l’ostéoporose ;
  • l’hypertension, etc.

Il se trouve que la sécrétion insuffisante de la testostérone est simultanément une conséquence du diabète et l’un des facteurs qui causent l’apparition de la pathologie.

Comment pouvez-vous améliorer la fonction érectile dans le diabète ?

N’oubliez pas les relations sexuelles constantes, parce que les fonctions sexuelles, perturbées par le diabète, sont habituellement susceptibles de guérison. La sévérité des troubles érectiles dépend complètement de l’évolution du diabète et de son degré de développement. L’objectif principal d’un tel traitement est de normaliser le niveau de glucose et de maintenir son niveau dans la norme. Souvent, de telles actions sont suffisantes pour normaliser la santé sexuelle.

Si un homme sur un fond de diabète a un déficit persistant d’hormones androgènes, alors recourir à une hormonothérapie substitutive, qui devrait être effectuée sous la supervision stricte d’un médecin. Habituellement, après un mois d’un tel traitement, les premiers résultats deviennent apparents. Les hommes avec un excès de poids sont fortement recommandés pour perdre du poids, ainsi que de prendre des mesures pour normaliser l’hypertension artérielle. Pour ce faire, vous devez respecter le régime alimentaire de la nutrition, effectuer quotidiennement des exercices spéciaux et prendre des médicaments qui abaissent la pression artérielle.

Dans plus de 70% des cas cliniques d’impuissance diabétique, une solution efficace au problème est l’administration de médicaments dont l’action vise à améliorer le flux sanguin vers le pénis, comme : Viagra, Cialis, Levitra et d’autres comme ceux-ci. Mais l’effet de ces médicaments sera légèrement inférieur à celui des hommes qui n’ont pas de diabète. Par conséquent, les médecins prescrivent souvent aux hommes diabétiques une double dose de médicament.

Les problèmes de dysfonction érectile sur fond de pathologie diabétique affectent beaucoup d’hommes, mais avec des recommandations médicales, la joie de la vie sexuelle est rendue à la plupart des patients.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *